Menu
Du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h
Le mercredi le cabinet travaille à bureaux fermés

Avocats pour pension alimentaire à Bruxelles et Huy

Délicate pour le couple, la procédure de divorce est d’autant plus douloureuse pour les enfants qui en sont issus. Diverses questions sont désormais à l’ordre du jour : Comment organiser cette nouvelle vie ? Où vont-ils résider ? Mais surtout, comment subvenir à leurs besoins ?

Les avocats pour pension alimentaire – à Bruxelles et Huy – du cabinet DE SCHEEMAEKERE portent un regard expert sur votre affaire de façon à la mener à son juste dénouement.

Une contribution alimentaire, dans quels cas ?

Généralement  à charge du parent ne disposant pas de l’hébergement principal de l'enfant, cette contribution peut également être demandée dans un contexte de garde partagée où les revenus des parents sont forts disparates.

Mettre au point une solide stratégie

La voie amiable avant tout

Dans le cadre de la fixation d’une contribution alimentaire, il sera nécessaire de présenter au tribunal un budget détaillé des charges relatives à l’entretien et aux soins que réclame l’enfant. Compétent en droit de la famille, le cabinet DE SCHEEMAEKERE vous accompagne dans l’élaboration de ce dossier complet ainsi que dans sa présentation au Tribunal de la famille compétent.

Quel mode de garde pour vos enfants ?

Hébergement alterné ou égalitaire

Accorder le même temps de présence aux deux parents, tel est tout l’intérêt de l’hébergement alterné égalitaire. Ce mode d'hébergement prévoit que chaque parent partage une semaine sur deux l'enfant, ainsi que la moitié des vacances scolaires mais peut si les ex-conjoints le souhaitent, faire l’objet d’une négociation en vue de dégager un calendrier personnalisé.

Consultez dès à présent vos avocats familialistes à Bruxelles et Huy de manière à régler les modalités d'hébergement de vos enfants en toute sérénité.

Hébergements principal et secondaire

Dans certaines circonstances, l’idée d’un hébergement alterné peut être écartée : éloignement géographique, âge de l’enfant (moins de 3 ans), manque de capacité d’accueil ou d’aptitudes éducatives, etc.

Suite à l’appréciation de ces données, le juge pourra gratifier l’un des parents de l’hébergement dit principal tandis que l’autre se verra attribuer un hébergement secondaire dont les modalités sont variables. 

Préserver l’équilibre de votre famille

Ne perdez jamais à l'esprit que les décisions arrêtés - d'un commun accord ou par le Tribunal- peuvent être modifiées de manière amiable en ayant toujours à coeur les intérêts des enfants. 

Vous vous interrogez quant à la nature et l’ampleur de vos droits suite au décès d’un parent proche ou éloigné ? Sollicitez l’aide de vos avocats en droit des successions, à Bruxelles et Huy, afin d’obtenir les renseignements dont vous avez besoin et à réaliser les démarches utiles.

L’expertise garantie pour votre dossier

Une vision globale du cas

L’équipe du cabinet DE SCHEEMAEKERE se charge de régler toutes les questions inhérentes à l’application de la loi et ce, quelle que soit la nationalité du défunt.

La succession mène les héritiers sur un chemin semé d’embûches. L’appui de professionnels qualifiés leur sera donc bénéfique pour passer au travers des difficultés rencontrées. Leur mission consistera, dans un premier temps, à identifier les problèmes à venir puis à prendre contact avec les intervenants concernés (notaire, FISC, banques…).

Trouver un accord

Particulièrement sensibles à la résolution des conflits par le dialogue, vos avocats en droit des successions, à Bruxelles et Huy (près de Namur et Liège), veillent à réconcilier les héritiers autour d’un même projet. En cas d’échec, une procédure en liquidation de la succession sera introduite devant le Tribunal compétent.

Une consultation en amont

Les liens familiaux et les tensions qui en découlent sont souvent à l’origine de litiges difficiles à résoudre. De manière à prémunir vos proches contre ces contentieux inutiles et douloureux, prenez conseil auprès des avocats en droit des successions, à Bruxelles et Huy, du cabinet DE SCHEEMAEKERE.

Forts de leur savoir-faire en la matière, ils prévoiront les mesures à privilégier et encadreront l'organisation de votre planning successoral. 

Complexes et pointues, les opérations relatives à la reconnaissance ou à la contestation d'une filiation nécessitent le savoir-faire de professionnels compétents. Vos avocats en filiation, à Bruxelles et Huy, s’emploient à respecter toutes les dispositions législatives en vigueur et à vous soutenir dans vos démarches.

Quels sont les modes d’établissement de la paternité ?

Le mariage présuppose la reconnaissance instantanée de l’enfant par l’époux tandis que les situations non maritales impliquent l’établissement de ce lien par le biais d’une démarche précise. Mais dans certains cas, le père ne fait pas – volontairement ou involontairement - partie prenante de la vie de son enfant. Seule une action en recherche de paternité permettra de régler cette question.

Accordez votre confiance à vos avocats en filiation, à Bruxelles et Huy (près de Liège et Namur) pour prendre en charge votre dossier et le mener jusqu’à son terme.

La recherche de la filiation

Lorsque les liens familiaux n’ont pas été authentifiés à la naissance entre un père et ses enfants, une action en justice peut clarifier la situation et mettre en évidence leur filiation.

Un premier cas de figure autorise l’enfant (ou sa mère) à obliger le père biologique à assumer ses responsabilités. Ce dernier peut néanmoins, de son côté, revendiquer son rapport à l’enfant. Quel que soit le contexte, des analyses génétiques devront être réalisées de façon à prouver cette filiation. 

Contestation de paternité

Les circonstances liées à la reconnaissance de paternité sont parfois troubles et imprécises. Une procédure existe pour récuser cette présomption. À l’initiative de la mère, de son époux, de celui qui se revendique père biologique ou de l’enfant lui-même, cette requête est soumise à de nombreuses contraintes.

Contactez-nous

Consultez également